À propos

Aujourd’hui, il est créateur et leader de son tout premier album « REFLECTIONS » et parallèlement « co-leader » avec le batteur Jean-Baptiste Loutte, dans un  nouveau projets aux côtés d’Irving Acao et Mathieu Scala, dans la cadre d’une résidence bi-mensuelle depuis 2021 au « Baiser Salé Jazz Club », dans lequel les compositions des 4 musiciens sont interprétés.

Né en 1994 dans une famille de musiciens, Julian Leprince-Caetano joue du piano dès ses 5 ans. Doué  d’une formation classique solide, il se passionne finalement pour le jazz.

Julian étudie au Conservatoire Jacques Ibert à partir de l’âge de 6 ans où il prend des cours de  piano classique avec la célèbre pianiste roumaine Dana Cioccarlie. Il participe souvent à des  concerts d’élèves. Dès l’âge de 11 ans, son parrain musical Francis Lockwood lui offre  plusieurs stages d’été organisés par Didier Lockwood. En 2007, à 12 ans, il gagne le 1er prix  d’Interprétation Jazz au Concours « Brin d’Herbe » au Conservatoire d’Orléans.  A l’âge de 13 ans, il fait une année au Conservatoire de la Joncquière en cycle jazz et réussi brillament son  examen de passage en 2e cycle, avec les  « félicitations à l’unanimité « .  

En 2008 il joue au « Festival des Sons d’Hiver » à la Mairie du 19e la version complète de «Rhapsody in blue ». Julian rentre ensuite au CRR de Paris en « cycle spécialisé classique ».

En octobre 2012, il quitte les études classiques et bascule en Cycle Spécialisé Jazz, dans ce même concservatoire.

En mars 2013 Julian est admis en 1er cycle supérieur au CNSMDP (Jazz et musiques improvisées) d’où il obtiendra en 2016 le DNSPM avec mention très bien, à l’unanimité.

En 2019, il remporte le premier prix instrumental du tremplin de Jazz à Vannes avec son  groupe Julian Leprince-Caetano Quartet.  

Dès l’âge de 6 ans, et durant toute son enfance Julian montait déjà sur scène, pour chanter des chansons de Nougaro ou d’Henri Salvador à l’occasion des concerts de sa mère, chanteuse de jazz et musiques brésiliennes.

Julian a eu l’occasion de participer sur des albums, aux côtés de Minino Garay, Manu Le Prince, Chloé  Cailleton ou Frédéric Viale. Il se produit régulièrement en concert en tant que sideman au Duc des Lombards, au New Morning, TSF Jazz, au Sunside, au Petit Journal Montparnasse, Le Comptoir, au Bal Blomet, La Bellevilloise, aux côtés de Baptiste Herbin, Samy Thiebault, Irving Acao, Lukmil Perez, Felipe Cabrera, Joel Hierezuelo Arnaud Dolmen, Zaza Desiderio, Olivier Robin, quelques fois aux côtés de Thomas Bramerie, Gilles Naturel, Yoni Zelnik, Tilo Bertholo, Sylvain Romano, … ou à certains festivals comme le festival Jazz à Crest, le festival d’Issy-Les- Moulineaux « Cordes et Musiques à l’Âme » aux côtés de l’accordéoniste Marc Berthoumieux, « Anmoggar N Jazz Festival » (Agadir, Maroc), « Saveurs Jazz Festival », Jazz’n Cheverny, “Nuoro Jazz Festival” (Sardaigne) aux côtés de Martin Wangermée et Baptiste Herbin, “Capbreton Jazz Festival” avec Baptiste Herbin Quartet, “Saint Raphael Jazz Festival”, “Jazz à Niort” avec Joel Hierrezuelo Group, au jazz-club « Un Tubo » (Sienne, Italie) aux côtés de Médéric Collignon, au “Jazzhus Montmartre” (Copenhagen, Danemark) au Jazz B (São-Paulo, Brésil), Jazz in Penedo (Penedo, Brésil)…

A l’âge de 16 ans, Julian prend goût à la composition et monte sa propre formation sous son nom.